Bleach RPG

Venez nombreux participer à un tournant de la bataille à Karakura !!
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert. Votem
Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert. Nouslierf
Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert. Bleachrpg88x31


Partagez
 

 Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert.

Aller en bas 
AuteurMessage
Orihime inoue

Orihime inoue

Messages : 549
Date d'inscription : 12/04/2009
Age : 25

Caracteristique
Rang: Humaine
Zanpakuto: /

Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert. Empty
MessageSujet: Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert.   Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert. Icon_minitimeDim 26 Avr - 20:43

L'arrankar continuer de marcher droit devant lui, toujours au même rythme.
Orihime étais encore accroché à son coup et scruter son visage pour essayer de voir à quoi il pouvais bien penser. Il n'avait si méchant a bien regarder, il avait un visage si triste comme si une peine énorme lui peser.

Orihime n'eu pas le temps de plus réfléchir on pouvais aperçevoir le bout du tunnel. Bientôt une lumière avenglante brula ses yeux, elle se protega avec la veste le temps de s'habituer.
Quand elle la retira l'arrankar la posa doucement par terre. Il lui expliqua que le seigneur Aizen souhaiter la voir.

-Aizen, le capitaine qui a trahi la soul society. je me demande bien se qu'il me veut?Mais surtout je ne doit pas me laisser impréssionner!

Ils s'aretère devant une grande porte et l'arrankar ordonna a son fraccion d'attendre ici. Il entra avec orihime.

A peine eu-t-elle fait un pas dans la pièce que Inoue se mit a suffoquer. Mais elle continuer d'avancer dertéminer. L'arrankar s'arreta er s'agenouilla.

-Voici Orihime Inoue seigneur Aizen, je l'ai ramenée comme vous me l'avait demander!

-Tu a fait du bon travail. Orihime trés chere bienvenue a Las Noches.

Orihime leva enfin les yeux vers Aizen. Il était assi sur trone si imposant qu'elle se sentait si misérable. Pour ne pas trahir son inquiétude elle regarder l'arrankar toujours agenouiller.

-Je suis trés heureux de t'acceuillir parmis nous, j'attendais ta venu avec impatience. Je t'ai fait préparer un robe qui t'ira à merveille j'en sur.

Un arrankar apparu et tendit la robe a Inoue qui l'attrapat d'une main avec un petite hésitation.

-Hum...tu n'est pas trés bavarde dis moi? Se n'est pas grave. Ares elle restera dans tes quartier fournie lui une chambre et veille a sa sécurité, je compte
sur toi.


L'arrankar se leva salua Aizen et se mit a marcher en direction de la porte quand il passa a côté d'Inoue celle-ci fit demi-tour et le en marchant. Juste avant de passait la porte Orihime tourna légèrement la tête pour voir Aizen, mais elle la detourna aussitôt.

(Mon dieu, pourquoi souriait-il ainsi? Il est effrayant!)

Une fois en dehord de la pièce elle put de nouveau respirer normalement.Elle continua de suivre l'arrankar, maintenant entourer de sa fraccion. Orihime observé bien le palais mais tout se ressembler jamais elle ne pourrais retrouver son chemin.
Au bout de longues minutes l'arrankar s'arreta et dit a sa fraccion quelles pouvais toutes allez se reposer quelles avait fait un exellent travail. Elle lui sourrire et le remercière. Inoue était mintenant seule avec l'arrankar qui ouvrit une porte et lui fit signe d'entrer. Une fois a l'intérieur elle se retourna pour faire face a l'arrankar, qui lui dit quelle pouvais se changer mais quelle devais rester ici jusqua nouvel ordre pensait-il.
Il allait refermé la porte quand Inoue d'une main tremblante attrapa la manche de la veste qu'il avait remi. Il la regarda, interdit.

-Je...Je pourrais savoir votre nom, s'il vous plaît?

Elle le regardait pandant un long moment attendant une reponse. Au bout de quelque minutes elle lachat la manche. Et essayat en vain d'affucher un sourire.
Elle passa nerveusement sa main dans ses long cheveux.Elle avait les larmes aux yeux.

-Hé bien se n'est pas gra...

-Ares!

Elle le regardat surprise.

-Mon nom est Ares dentrias!

Une larmes coula sur la joue d'Inoue. Ares detourna la tête,géné.

-Excuser-moi! Alors a bientôt!Elle essuya la larme.

Ares la salua et ferma la porte.Inoue se tourna face a la fenètre d'ou elle pouvais aperçevoir la lune et se mit a la contenpler.



Il y aura toujours quelq'un pour te tendre la main quand tu sera tombée tout au fond gouffre.
La lune montre avec son éclat blanc toute la cruotée de se monde noir et tacher de sang.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert. Empty
MessageSujet: Re: Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert.   Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert. Icon_minitimeLun 27 Avr - 15:52

Ares venait de quiter la chambre dans laquelle il avait installer Inoue, elle semblait apeuré et profondément triste, la voir en larme serrer le coeur de l'arrancar à telle que cela lui faisait mal, quelle étais ce sentiment amer, c'étais ce sentiment que les humains apelle culpabilité, si c'étais le cas, alors Ares étais le seul de s race à pouvoir avoir un telle sentiment. L'heure du rapas étais maintenant la, l'epada sentit son estomas protester, il se dit alors que son hote auarait elle aussi faim, ls huains sont des créatures si fragiles, il se dirigêat donc vers la cuisine et demandât de préparer un repas sain et consistant mias ce ne serait pas sufisant, elle s'ennuyer certainement toute seul, il fit donc un détour à la bibliothèque et pris des livres du monde réel, des livres d'images apelée manga et des romans d'un certain shekspear ainsi que le jeu d'echec qui se trouvait la. Apres avoir entreposer toutes ces choses sur le plateau, l'espada se dirigêat vers ces quartiers. Arrivé devant la porte de Inoue, il vit une de ces fraccions gardait l'entrée:

-je peux savoir ce que tu fais Ircène?

-Ares-sama, je pensais que je devais garder l'entrée, juste au cas ou elle voudrait s'échaper.

-c'est une bonne initiative, je suis tres content de toi, pourrias tu apeler Aurliane je te prie?

Apres que la jeune arrancar courut chercher la jeune Aurlianne, Ares tapa à la porte, atendit un moment et entrat, Inoue avait enfilé la robe que Aizen lui avait donné, quand elle se retournat pouv voir qui étais entré, Ares eut un drole de sentiment qui lui serrat la poitrine et qu'il réprimandat tout de suite, il s'avançat avec le chariot en acier et dit:

-je vous ait aporté à manger, vous devez avoir faim, voici des livres et un jeu d'echec pour distraire.

-je vous remercie mais je n'ai pas trés faim

-je refuse d'entendre ceci, je resterait ici tant que vous n'aurez pas mangé, je suis plutot patient, s'il vous, mangez je vous prie, je ne veux pas être plus inquiet que je le suis vous concernant, faite moi plaisir.

Aprés avoir dit ces mots, Ares s'assit sur une chaise d'un pas déterminait et mis sa menace à execution, il resterait ici, tant que la captive n'aurait pas mangé. sentant l'atmosphère lourde, il dit:

-nous pouvons discuter pendant que vous mangez, j'ai moi-meme aporter mon repas sur le chariot, ou alors joué un peu en grignotant nos repas, enfin si vous le désirez

Son visage étais devenu un peu rouge pour une raison inconue, le sentiment qui lui serrait le coeur étais revenue, quelle étais cette sensation, c'étais agréable mais aussi tres inconfortable, étaice l'amitié ou autre chose, lui meme l'ignorait,essayant a nouveau de le chasser, Ares fixat Inoue en vue d'une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Orihime inoue

Orihime inoue

Messages : 549
Date d'inscription : 12/04/2009
Age : 25

Caracteristique
Rang: Humaine
Zanpakuto: /

Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert. Empty
MessageSujet: Re: Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert.   Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert. Icon_minitimeLun 27 Avr - 23:35

Orihime n'avait réellement pas faim, mais Ares continuait de la fixer avec un regard sévère et inquiète. Ses joues avaient légèrement rougis aprés ses dernière parôles.
En voyant cela Orihime avait elle aussi rougit. Sentant l'atmosphère devenir pesente elle s'assit en face de l'arrankar et pris un des palts. Lui en pris un autre.

Ils mangeaient en silence mais Inoue n'aimait pas ça, elle sentait que Ares n'était pas nature trés bavarde, du moin elle le pensait. Elle essaya donc d'engager la conversation.

-Ares-sama!Comment trouver vous cette robe?

Elle rougit a sa propre question et l'arrankar de même. Elle se sentait bête et pensait qu'il n'allait pas lui repondre, mais pourtant:

-Elle vous va à ravir ne vous en fait pas.

Aprés cette réponse ils baissèrent de bouveau leurs yeux vers les plats et le repas se passat en silence. Aprés qu'il eurant terminé Ares pris les assiettes et les couverts et les remis sur le plateau. Il pasat à la place les ivre et le jeu.
Il décréta ensuite qu'il allait la laissait se reposer. Il avait raison Orihime était épuiser.

-Je vous remercie pour se repas, s'était trés bon!

Comme la dernière fois il la salua et s'exclipsat sans un mot.
Orihime se dirigea vers le lit et se laissat tombée dessut. Elle s'endormie aussitôt, mais petite larme perla encore sur sa joue.

Un peu plus tard dans la nuit Inoue dormait toujours mais elle greloter. A ce moment quelq'un était entrer dans la chambre sans un bruit. S'était Ares, il déposat doucement un couverture sur Orihime qui cessat immédiatement de trembler. Il allait partir quand il remarquat la larme qui était rester sur la joue de la jeune fille. Du revert de la main il l'essuyat et mumurat un petit pardon a peine audible avant de repatir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert. Empty
MessageSujet: Re: Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert.   Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert. Icon_minitimeSam 2 Mai - 0:36

Ares étais afalé sur son lit mais pour une raison qui lui étais inconue, toute ces pensés étais tourné vers la captive, allait t'elle bien, comment se portais, avait t'el froid, ne suportant plus toutes ces interrogations, l'espada se levat et allat voir comment Inoue se portais, en poussant la porte qui étais gardé par son fraccion, il vit que la jeune humaine greloté de froid, il rpit une couvertre dans la réserve et la disposat sur elle, puis une perle sur son visage, il la récoltat d'un mouvement délicat de la main, en demandant pardon, Ares se retirat pour se reposer.

Le lendemain, l'arrancar, réunit son fraccion dans la bibliothèque:

-qui à t'il, Ares-sama, il se passe quelque chose?

-je voudrais votre avis, car vous mettes tres précieuses, je souhaiterais integrer d'autres arrancar à mon fraccion et surtout ofrir une plus grande liberté à Inoue

-Vous devenue bien familière avec cet humaine, Ares-sama, concernant vos souhaits, nous n'avons mot à dire, nous somme que vos gardes.

-je comprend, bon je voudrais alors que vous surveillez l'entrée de mon aile de Las Noches, sur ce...

Aprés cet petite entrevue, Ares se dirigêat vers la chambre de Inoue, il tapas à la porte, atednis l'aprobation de l'humaine et entra, en voyant son visage, l'arrancar fut prit de gêne, il réussit néamoins à parler:

-Inoue-san, je voulais vous voir, je voulais vous dire que pourrez dorénavent circulez dans Las Noches mais seulement dans mon aile et si vous me prometez de ne pas essyer de vous enfuir.

Il atendit une réponse de sa part, il réussit à regarder son interlocutrice dans les yeux malgré les rougeurs de son visage, atendant une réponse, il regardat alors par la fenetre de sa chambre, ce n'étais pas étonant qu'elle soit si déprimée, pour lui, une lune perpétuel étais naturel, car il la voyait depuis telement longtemps amis les humaisn ne peuvent vivre sans lumiere, donc lui laisser une plus grand eiberté devrait l'aider, puis une idée lui vint en tête:

-Dite moi, seriez interessé par une piece qui recrérait un parc de votre monde, ce ne serait que un décor, mais cela devait vous aidez et cela me plarez de vous aidez, qu'en pensez vous, je vous l'ai promis, que je prendrez soin de vous.
Revenir en haut Aller en bas
Orihime inoue

Orihime inoue

Messages : 549
Date d'inscription : 12/04/2009
Age : 25

Caracteristique
Rang: Humaine
Zanpakuto: /

Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert. Empty
MessageSujet: Re: Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert.   Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert. Icon_minitimeDim 3 Mai - 13:51

Quand orihime se réveilla le matin elle remaqua la couverture posait sur elle.

-Qui cela peut bien être? Ares-sama surement ?

Elle se redressa et s'étira en baillant longuement. Quel heure pouvais-t-il être? Elle n'en avais aucune idée. La plaine lune perpétuelle éclairé la pièce. Inoue se leva et fit le lit. Elle prit ensuite un des livre que Ares avait aporter et s'installa sur e canapé. Elle le feuilleté sans y faire attention. Elle avait l'esprit aillieur. Elle pensé à ses amis, comment allaient-ils, viendrez-t-ils ici? Cette idée ne lui avait encore jamais traversé la tête. Elle était venu a las noches pour les protégés il ne faudrait pas qu'il vienne. Elle fut tirée de ses pensées par la porte qui s'ouvrit et une des fraccion de Ares entra avec un chariot.

-Mangée a votre guise!Puis elle sortit. Orihime s'approcha du chariot. Il y avait des croissant, du pain, des fruits et toutes sorte de petite gourmandises. Elle prit simplement une pomme.

La journée passa trés lentement, les repas se succédé et le soir revint. Soudain Ares entra dans la chambre. Orihime admirer la lune et se tourna vers lui. Elle remarqua ses joues rouges et s'interogea. Il prit la parôle:

-Inoue-san, je voulais vous voir, je voulais vous dire que pourrez dorénavent circulez dans Las Noches mais seulement dans mon aile et si vous me prometez de ne pas essyer de vous enfuir.

Inoue était étonnée par ce que venais de dire Ares et restée muette. Il la regardait mais Inoue ne savais pas quoi dire. Ses yeux samblairent soudain s'illuminer.

-Dite moi, seriez interessé par une piece qui recrérait un parc de votre monde, ce ne serait que un décor, mais cela devait vous aidez et cela me plarez de vous aidez, qu'en pensez vous, je vous l'ai promis, que je prendrez soin de vous.

Orihime était décidément de plus en plus étonnée. Elle allait de surprise en suprise. Qui était cet arrankar pour être aussi gentil avec elle. Elle se recésit prête a lui donner une réponse.

-Ares-sama, j'apprecie énormément votre gentillesse. Mais je ne suis pas sûre que se soit une trés bonne idée.Il semblait vouloi répliquer mais la laissa continuer. Il est vrai que ce serai magnifique mais je crois que voir un parc comme dans mon monde me ferait de la peine, j'en suis désolé.

Elle le regardait droit dans les yeux, les joues de l'arrankar avaient perdues leur rougeurs. Il répondit qu'il comprenait.

-Mais vous savait se sera un plaisir de sortir quelque instant pour me promener dans le couloir, un peu de lumière ne fait pas de mal.

Elle avait prononcé ses mot avec un sourire, mais elle ne tromper personne, ainsi Ares baissa les yeux et acquiessa. Il dit qu'il allait lui chercher de quoi diner et qu'il revenait immédiatement. Mais avant qu'il n'est pus faire un pas Inoue l'avait retenue par le bras.

-Attendez!Il se tourna face a elle. Ils étaient trés proche et Orihime ne lachait pas son bras comme pour l'enpéchait de fuir. J'aimerai savoir pourquoi vous fait tous sa pour moi?je suis sencé être votre prisonnière pourquoi voulez absolument que je sois heureuse?
Orihime regardait Ares le coeur battant en attendant une réponse, il avait de nouveau rougis. Elle sentait le souffle chaud de la respiration saccadée de l'arrankar qui semblait paniqué.





je m'accroche à tes mots comme si ma vie en dépendait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert. Empty
MessageSujet: Re: Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert.   Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert. Icon_minitimeLun 4 Mai - 0:07

Inoue Orihime, cet humaine au air si fragiles, étais plus forte que sa stature ne le laissait pensé, lui qui qui pensé que l'humaine allait accepté la pièce spécial pour se réconforter, elle refusat en prétextant que cela ne fairait que la rendre davantage triste, mais d'un autre coté c'étais parfaitement réaliste:

-je comprend, pardonné mon impudence, Inoue-san.

Puie elle rajoutat comme pour rassurer l'espada:

-Mais vous savait se sera un plaisir de sortir quelque instant pour me promener dans le couloir, un peu de lumière ne fait pas de mal.

Le sourire qu'elle aborait étais clairement faux, l'arrancar acquiessat et aller se rendre dans les cuisines pour prendre de quoi se sustenter quand inoue agrripat la manche de Ares et demandat d'un air interrogatoir:

-Attendez! J'aimerai savoir pourquoi vous fait tous sa pour moi? je suis sencé être votre prisonnière pourquoi voulez absolument que je sois heureuse?

le centenaire ne savait pas quoi dire, des rougeur iluminat ces joues, cherchant une réponse en gratant la tete, il finit par dire:

-vous savez sans doute se que représente le trou béant des hollows n'est ce pas? cela représente leur coeur qui n'est plus, ils sont donc poussé par l'instinct et ne connaisse pas les choses que l'amour ou l'amitié, or il se trouve que par une manipulation, j'ai réussit à récuperer cet organe, je peux ressentir des emotions que la plupart de mes congénères ne connaises pas. Pour tout vous dires, je ne connais pas ce sentiment, il n'avait jamais aparue meme de mon vivant, mais je crois que c'est ce que vous nommer amour, oui je crois que le sentiment que j'éprouve envers est l'amour.

Ares ne voulait que ce cacher dans un trou mais il n'avait plus l'âge pour de pareilles actions enfantines, il détournat le regard et regardat vers le sol, Ares se tromper t'il, avait t'il mal interpréter ces sentiments, non ce n'étais que trés peu probable. La lune continuer d'irradier la pièce et le couple, à la façon de comédiens sur les estrades d'une grande pièce de théatre, tojours retenue par Inoue l'espada numéros zero atendit la réplique de l'humaine, avec pour seul spectatrice, l'astre lunaire du monde mort, grand desert d'argent à la végétation de cristal.
Revenir en haut Aller en bas
Orihime inoue

Orihime inoue

Messages : 549
Date d'inscription : 12/04/2009
Age : 25

Caracteristique
Rang: Humaine
Zanpakuto: /

Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert. Empty
MessageSujet: Re: Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert.   Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert. Icon_minitimeMar 5 Mai - 17:59

Orihime n'avait pas bougé, elle regardait toujours Ares qui semblait attendre une réponse. Elle ouvrit la bouche mais rien ne sortit. Elle avait les yeux grands ouverts.
Elle finit par lâcher la manche de l'arrankar et son bras retomba inerte contre son corps. Elle ne pouvait plus bouger, cette situation commencée r à devenir extrêmement gênante, les joues de Inoue avaient virées au rouge. les paroles de Ares repassaient en boucle dans sa tête. Au bout d'un certain temps elle réussi à baisser la tête, elle se mit à bafouiller:

- Je, je ...

L'arrankar laissa passait quelques secondes encore puis doucement il se pencha vers Inoue qui releva brusquement la tête en voyant le visage de Ares se reprocher. Ses yeux s'ouvrirent encore plus et son accéléra, sa respiration était devenue haletante. Il cola doucement sa joue a celle de la jeune fille et lui murmura quelque chose l'oreille. Puis il se détourna, sorti et ferma la porte derrière lui laissant Orihime seule.

Elle tituba et dut s'appuyer au mur pour ne pas tomber. Elle cola son dos contre la porte et se glisser jusqu’a s'assoir par terre. Elle replia ses jambes sur sa poitrine et mit sa tête dans ses bras.
- je n’attends pas de réponse a se que vous répondiez a mes sentiments, vous ne devez pas avoir les même que moi. Je veut juste que vous sachiez se que je ressens pour vous! Voila se que lui avait chuchoter Ares.

-Je n'ores jamais crut qu'il pouvait ressentir cela pour moi! C'est pas possible.

Inoue n'arriver pas a se calmé et décida d'aller se coucher. Mais son sommeil fut très agiter, sans cesse le visage de Ares revenait occuper son esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert. Empty
MessageSujet: Re: Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert.   Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert. Icon_minitimeMer 6 Mai - 1:14

Ques qu'il avait fait, bien que cela lui avait lever un poid, Ares se sentais un peu bête, comment avait t'il put tombé amoureux d'une humaine, ces êtres fragiles aussi éphemere que le soufle qui les animes, peu importe les effors qu'il déployés, tout ce qu'il créer ou ce qui les rends vivants finit par disparaitre, mais au final toute ces excuses ne valaient rien, peu importe sa race ou sa longévité, l'arrancar à toujours voulue connaitre ce sentiment à la fois doux et agressif, avoir quelqu'un à protéger hormis un seigneur tyrranique, meme de son vivant, l'amour meme fraternel ou paternel lui étais interdit. Il entrat dans sa chambre et s'alongeat sur son lit, contemplant le plafond, il n'arrettais pas de voir le visage gêné de Inoue, avait le meme sentiment a son égard, aimais t'elle quelqu'un d'autre dans le monde réel, pris d'une petite panique, il se levat et mit un coup de tete dans un des mur de sa chambre mais sa puissance étais mal calculé, le mur s'ébranlat et laissat un passage dans la douche de Ircene, une de ces fraccions, la jeune arrancar nue et trempé, regardat son capitaine d'un air surpris, ares de son coté avait sur visage un air stupide avec un petit saignement de nez, la réaction fut immédiate, la jeune femme libérat un cero sur Ares pour le punir de ce voyeurisme, bien que ne soufrant que de tres légère brulure, il fut tout de meme surpris et fumait par endroit.

Apres s'être revétue avec des affaires non brulé par le flot d'energie, l'espada sentie entendit une explosion dans son aile, aparament des arrancars avait découvert le domaine secret et avait envahit sa demeure, ils étaient neuf mais leur niveau étais en dessous de la moyenne:

-pourquoi il y a une aile secrete ici, dis, ton avis.

-j'en sais rien et je m'en fous, le seul truc important c'est que cet humaine ce trouve ici, on va lui faire payé l'affront qu'elle à fait à Aizen-sama!

Soudain, le petit groupe virent la sihouette de la jeune humaine, elle devait se promenez et un air terrifié semblait présent sur son visage:

-regardez moi ca, on a de la chance, on tombe sur notre proie des le début de notre petite escapade!

Mais à peine avait t'il posé le pas sur ce domaine que l'espada aparut dans un sonido devant l'humaine pour la proteger, meme pas armé de son zanpakuto, d'un revers de la main, il envoyat volé un des assaillants, tout de suite aprés, le fraccion de sept jeunes fille aparut:

-fraccion, protegez Inoue côute que côute, ne les laisser pas posez leur sales pattes sur elle!

-oui, Ares-sama!

-Ares-sama, c'est de la folie, ils vont vous tuez, ils sont trop nombreux!

-ne vous en faite pas Inoue: puis un petit courant d'air soulevat la chevelure de l'espada zero, dévoilant son véritable rang, le chifre zero etais tatoué sur sa nuque: je comptais vous le dire dans d'autre circonstance pour vous prouvez mon amour et ma confiance envers vous mais je suis l'actuel aspada zero, ce serat vite réglé.

Ares disparut dans un sonido et ransperssat un des assaillant avec sa main et en profitat pour prendre son arme, il fonçât alors sur un petit groupe et tua deux des assaillant en les empalant en meme temps:

-Bordel, mais t'es qui espece de monstre, ta puissance est superieur à Stark-sama!

-tu n'a nulle besoin de savoir ceci car tu vas mourir.

l'espada levat le doigt en direction des cinq survivants et lançât un cero qui les exterminat, quand le dernier corps tombat, Ares se retournat et demandat comment aller Inoue, la jeune fille dit qu'elle allait bien et le visage de son sauveur lançat une longue expiration de soulagement. Grace à un combat bref, les dégats étaient mineures, seul l'entrée étais endomagé, puis un petit groupe d'arrancar, arrivat en trombe commençât à reparer les dégats, le fraccion escortat alors la captive dans un endroit moins dangereux, arrivé dans une nouvelle chambre, Ares entrat avec elle et fermat derriere endemandant qu'on ne les dérange pas:

-je suis sincerement désolé Inoue, j'aurais du arriver plus vite, je vous ait promis de vous protegez et je compte bien tenir ma promesse, alors pour me faire pardonnez, demandez moi quelque chose, au j'ai faillit oublier, pourriez vous arreté de m'apelez Ares-sama s'il vous plait, Ares serat largement suffisant.

cela dit, une question persistais, comment ces arrancars avaient t'il put découvrir ce lieu normalement secret.
Revenir en haut Aller en bas
Orihime inoue

Orihime inoue

Messages : 549
Date d'inscription : 12/04/2009
Age : 25

Caracteristique
Rang: Humaine
Zanpakuto: /

Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert. Empty
MessageSujet: Ares   Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert. Icon_minitimeSam 9 Mai - 19:36

Un bruit sourd avait réveilé Orihime.

-Qu'est ce que s'était? On onrait dit un mur que l'on vien de casser!

Orihime était bien trop curieuse et voulait absolument aller voir se que s'était. Elle voulut se lever mais se prit les pieds dans sa robe et s'écrouat par terre.

-Aie aie! Quelle idiote! Elle se rappela alors se qui s'était passé moin d'une heure avant. Elle soupirat.

-Je ne sait pas se que je peut lui répondre. Elle se resésit.
-On vera le moment venut, pour le moment je vais aller voir se que s'était, maintenant que j'ais le droit de sortir.

Orihime se remit debout etse dirigea vers la porte de sa chambre qu'elle poussat doucement. Elle passa la tête dans l'entrebaillement.

-Bon, il n'y a personne allons-y!

Elle avançat dans l'immense couloir. Cet immense palais, il parraissait infini, comme un labirinthe duquel on ne pourrais jamais s'échapper, sur lequel une lune éternel veille.
Une seconde explosion sortie Inoue de ses pensées. Mais elle étais à l'opposé de la première.

-Etrange! Des arrankars approchent! Ils ne sont pas trés puissa ts mais nombreux. Je pourrais m'en charger. Cela m'étonnerais beaucoup qu'ils soient venuent voir Ares-sama, ils n'auraient détruit se mur!

Inoue se mit face au reatsus qui approchaient.

-regardez moi ca, on a de la chance, on tombe sur notre proie des le début de notre petite escapade!

L'arrankar s'élançat vers Inoue qui se tenait prête a riposter. Mais avant qu'elle n'est put faire le moindre geste Ares apprut devant elle.

-Ares-sama!

-fraccion, protegez Inoue côute que côute, ne les laisser pas posez leur sales pattes sur elle!

Quelques secondes aprés les fraccion firent un cercle autout d'elle. A cet instant Orihime remarqua que Ares n'avait pas de sabre et fut pris de panique.

- Ares-sama vous ne pouvais pas vous battre sans votre sabre. Ils sont trop nombreux!

Un petit souffle soulevat la longue chevelure flambyante de l'arrankar et elle put voir tatoué sur sa nuque le numéro zero.

-je comptais vous le dire dans d'autre circonstance pour vous prouvez mon amour et ma confiance envers vous mais je suis l'actuel aspada zero, ce serat vite réglé.

Le coeur d'Orihime manqua un battement. Ares s'élançat vers ses adversaires. Elle le regardait combatte et gagner le combat avec un faciliter déconcertante.
La première chose qu'il demanda quand il eu finit le combat fut comment elle aller.

(Il s'inquiète pour moi alors qu'il sait trés que aucuns adversaires n'est passer.)

Plusiaurs arrankars s'afférait déjà a reconstuire l'entrée. Ares décidat de conduire Inoue dans une autre chambre.

'(C'est bizzarre, j'ai l'impression que cet endroit cache des choses. Ou bien qu'il est secret!)

Arrivez devant la nouvelle chambre Ares entra a la suite d'Inoue et ferma la porte.

-je suis sincerement désolé Inoue, j'aurais du arriver plus vite, je vous ait promis de vous protegez et je compte bien tenir ma promesse, alors pour me faire pardonnez, demandez moi quelque chose, au j'ai faillit oublier, pourriez vous arreté de m'apelez Ares-sama s'il vous plait, Ares serat largement suffisant.

-Trés bien. Si ce sont vos désirs. Alors Ares-sa... Ares j'ai plusieur questions a vous poser. Tout d'abord j'aimerai savoir quelque chose a propos de cet endroit. je trouve sa étrange que personne n'y vienne comme si vous gardiez un secret. Et je voudrais savoir a quoi suis-je utile.

Elle regardait Ares les yeux plein de determination. Celui-ci parraissait quelque peu enmbété. Il soupira et dit qu'il aller chercher de quoi se restaurer et qu'il lui expliquerer tout pendant le repas.

-D'accord! Je vous attend ici!

Il lui tourna le dos et se dirigea verc la porte, Orihime se mordit la lèvre.

(Allez un peu de courage) Elle courrut vers Ares et passa ses bras autour de lui avant qu'il n'ouvre la porte. Inoue était colé a son dos. Lui s'était pétrifié sur place.

-Je tenais a vous remercié pour tout a l'heure, et...

Son coeur battait la chamade.Elle &vait les mains noués sur le torse de Ares.

-Je vous pris de m'excuser. Je ne peut pas répondre a vos sentiments pour l'instants, je ne vous connais que trop peu pardonnez moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert. Empty
MessageSujet: Re: Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert.   Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert. Icon_minitimeDim 10 Mai - 23:49

La question que Inoue posait étais plutot ambarassante, mais maintenant que Ares avait dit qu'il étais l'actuel espada zéro, il fallait aller jusqu'au bout, cherchant profondément dans son esprit pour trouver un moyen simple de lui conmprendre la situation, il finit par dire qu'il reviendrait dans quelque instant et qu'il expliquerait tout pendant le repas mais quand il allait sortir, Inoue l'ensserat au niveau de la taille, Ares sentait son coeur battre à une allure folle, il sentit la poitrine de la jeune fille se compresser dans son dos et la chaleur de son corp svelte traversser les couches de son vetement, puis la captive dit:

-Je tenais a vous remercié pour tout a l'heure, et Je vous pris de m'excuser. Je ne peut pas répondre a vos sentiments pour l'instants, je ne vous connais que trop peu pardonnez moi.

Ares sentit une amertume quand ces mot ateint ces oreilles, mais cet phrase laissait de l'espoir, Ares se dit alors que les humains étais une espece bien étrange, cet jeune fille avait l'air de ce moquer que se soit un arrancar qui lui avait fait des avances, souriant sincerement, il prit les mains de Inoue et les dessérat aussi délicatement qu'une fleur qui s'épanouirrait, il se retournat, disposat ces mains sur les épaules de la jeune princesse:

-il n'est pas nécéssaire de vous excuser Inoue, je peux le comprendre, apres tout, je suis celui qui vous à arracher à votre monde natale mais comprenait moi, étant donné ma condition d'immortel, je ne vois pas la course du temps comme vous: puis il prit délicatement une des mèches de Inoue,il se penchat et amenat ce qui tenais dans la main et la sentit délicatement avant de la laisser retomber et de se remettre droit: j'atendrait, aussi longtemps que vous le desirez, avec toute la délicatesse qui vous ait dut, je ferais en sorte que vous tombiez amoureuse de moi.

l'espada avait ces mots avec un sourire charmeur mais avec un regard décidé dont Inoue ne semblait pas indiférante, il se retournat de nouveau et ouvrit la porte pour laisser la captive seul. Apres un petit moment, il revint avec les repas promis, il donnat l'assiette à Inoue et s'assit en face d'elle, apres quelleque bouchées, il posat son couvert et dit:

-bon, je vais vous expliquer pourquoi cet aile est dissimuler du reste de Las Noches, c'est parce que je suis censé ne pas exister, je suis le zero, l'espada qui n'en est pas un, celui qui n'existe pas, je reste dans l'ombre dans l'atente d'un ordre, je suis en quelque sorte la carte maitresse de Aizen, officielement je suis le directeur de la celule médicale et concernant votre utilisé dans les plan de ce sale serpent sournois, je n'en sais absolument rien.

Puis il lançât un regard furtif autour de lui et esseyat de sentir si personne n'étais dans les environs, apres en être sur, il se raprochat de son interlocutrice:

-Inoue, vous devez gardez pour vous tous ce que je vous ait dit, et une derniere chose, j'ai dans l'intention de vous liberer de Las Noches, j'ignore combien de temps cela prendrat mais je vous promet de faire sortir, je n'arrive plus à suporter vous voir malheureuse, je ne veux que votre bonheur, et je suis pret a tout pour que vous l'obtenier.

une fois de plus, Ares conservait un regard sévère mais chaleureux en regardant Inoue dans les yeux, la proximité de leur visage semblait la mettre mal à l'aise, il se reculat et atendit une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Orihime inoue

Orihime inoue

Messages : 549
Date d'inscription : 12/04/2009
Age : 25

Caracteristique
Rang: Humaine
Zanpakuto: /

Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert. Empty
MessageSujet: res   Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert. Icon_minitimeMer 13 Mai - 20:09

Aprés quelques instants Ares détacha les mains d'Orihime de sa taille , se mit face a elle et mis ses mains sur ses épaules.

-il n'est pas nécéssaire de vous excuser Inoue, je peux le comprendre, apres tout, je suis celui qui vous à arracher à votre monde natale mais comprenait moi, étant donné ma condition d'immortel, je ne vois pas la course du temps comme vous

Inoue remarqua la tristesse dans ses yeux mais elle vit une petite étincelle s'allumée.Il avait pris une mèche de cheveux et elle le regardat l'amener prés de son et en inala l'odeur avant de se redresser, déterminé.

j'atendrait, aussi longtemps que vous le desirez, avec toute la délicatesse qui vous ait dut, je ferais en sorte que vous tombiez amoureuse de moi.

Il avait prononcé ses mot avec un sorrire qui ne laissat Inoue indifférente.Sur ce il se tourna et partit chercher le repas.
Orihime se mit à cojité et à faire les cent pas.

-Il avit l'air...sur de lui.
Elle se sourit a elle même et eu un petit rire.
-Mais il a l'air tellement différent. Elle soupira. Mais il est aussi immortel, mais pas moi.

Cette penssées lui serra le coeur. Elle n'eu pas le temps de plus réflechir Ares revenait déjà avec le repas.Ils s'installèrent face à face et commencèrent a manger. Mais Orihime attendait toujours ses réponses. Arew posa enfin fourchette et commença a parler.

-bon, je vais vous expliquer pourquoi cet aile est dissimuler du reste de Las Noches, c'est parce que je suis censé ne pas exister, je suis le zero, l'espada qui n'en est pas un, celui qui n'existe pas, je reste dans l'ombre dans l'atente d'un ordre, je suis en quelque sorte la carte maitresse de Aizen, officielement je suis le directeur de la celule médicale et concernant votre utilisé dans les plan de ce sale serpent sournois, je n'en sais absolument rien.

Il regardait autour de lui inquiet. Puis continua. Orihime l'ecouter attentivement et enregistrer tout.

-Inoue, vous devez gardez pour vous tous ce que je vous ait dit, et une derniere chose, j'ai dans l'intention de vous liberer de Las Noches, j'ignore combien de temps cela prendrat mais je vous promet de faire sortir, je n'arrive plus à suporter vous voir malheureuse, je ne veux que votre bonheur, et je suis pret a tout pour que vous l'obtenier.

Ares s'était penchait de plus en plus en avant et leur vsages était maintenat trés proche. Inoue sentait son souffle chaud. Elle ne s'empaichait d'innaler son odeur, il avait une senteur particulière quelle ne pus determiner. Mais il se recula et la regardait attendait une reponse de sa part. Inoue dus se reséésir et reprendre son sérieux.

-Ne vous en faite pas. Et puis je ne vois a qui je pourrais le dire. Mais merci.
Sachez que j'ai une entière confiance en vous.

Il hocha la tête. La repas se déroulat en silence, chacun était perdus dans ses pensées. Mais Orihime remarqua que Ares avait l'air inquiet mais ne dit rien.
Il partit a la fin du repas. Inoue était maintenant seule.

(Ares-sama! Je suis heureuse qu'il veuille faire tout cela pour moi, mais...c'est trop dangeureux a mon avis. Si jamais Aizen le savait. Et si jamais il me libère lui devrait revenir ici. Il se ferait tuer c'est sur!)

Inoue le laissat tomber le long du mur et ramenat ses genoux a sa poitrine.

-Je ne veut pas qu'il lui fasse du mal, je ne le suportetai pas.

Son coeur se serat a nouveau. Elle levat la tête et regardat la lune qui étincellé de mille feu.

Orihime decidat d'allait se coucher en espérant que le sommeil la gagnerait. Mais elle ne cesser de se retourner. Soudain elle redressat sentant un reatsu derriere la porte.

-Qui est là?

Elle sorti du lit et s'approchat de la porte.

-Hé vous pourrize répondre!

La porte souvrit brusquement et qelqun poussa si violament Orihime qu'elle tombat en arrière et se cognat la tête contre le sol. Elle restait inerte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert. Empty
MessageSujet: Re: Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert.   Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert. Icon_minitimeDim 17 Mai - 17:23

ares se posait une tonne de questions concernant la possible relation qu'il pourrait avoir Inoue, comment un tel couple pourrait marcher, il n'avait rien en commun, lui étais un arrancar alors qu'elle étais une humaine, elle ne vivait depuis moins de vingt ans alors que lui parcourait le monde depuis plus de huit siècles et surtout que l'arrancar possédait une immortalité que la jeune humaine n'avait pas, puis soudain, il ne rapelat d'une chose, il devait faire évader la jeune princesse, mais avec sa puissance actuel, il n'aurait que peu de chance que ca fontionne, mais il avait entendue parler d'un arrancar, un gilian, qui possédait la capacité de pouvoir absorber ces semblables pour acroitre son reiatsu, ces capacités et son intelligence, cet capacité se nommer Glutoneria, si il pouvait avoir ce pouvoir et l'ameliorer, il pourrait évoluer sans limite et ainsi faire sortir Inoue de ce lieu desert. Il se dirigêat vers son labo, ou un échantillon du reiatsu de ce gilian reposer, c'étais Aizen qui lui avait offert, pour qu'il trouve un moyen de produire des arrancars sans limite d'évolution, qui aurait cru que le shinigamis contriburait pour rendre un traitre plus fort, il travaillat dessus toute la nuit, et finalement il réussiet à créer ce qu'il désirait, un sérum qui modifirait son resureccion en un copie bien plus puissante que glutoneria, il baptisat ce pouvoir Sin, un nom anglais pour montrer que à partir de maintenant, il ne ferait plus partie des arrancars fidèle à ce vil serpent d'Aizen, il connaissait les risques, il pourrait exploser sous l'impulsion d'une trop grande puissance mais il s'injectat tout de meme le produit.

Une puissante colonne de reiatsu s'échapat de son corps mais personne semblait la ressentir, l'espada ressentie son corps se modifier, son corps de vasto lord devenait diférent, et soudain il passat en resureccion mais son corps se dissipeat en une brume pour prendre la forme d'un katana, redonant sa forme humaine à Ares, enfin presque, son bras gauche avait des plaques osseuses jusqu'a lépaule, épaule ou pronait trois piques épais qui pointais vers le ciel, son avant bras portais par dessus la protection un ensemble d'ossement qui faisait pensé à une cage thorassique et dans la paume de sa main se trouvait une bouche ronde hérisser de dent pointue à l'interieur, les doigt se terminait par de longs ongles noirs, ce bras serait la source de son nouveau pouvoir, le pouvoir pour sauver la femme qu'il aime.

Pendant ce temps, Inoue étais agressé par une personne incounue, cet personne avait déja assomé sa cible, voiler d'une cape, il regardat la jeune humaine et dit:

-petite conne, tu te crois mieux que nous, Aizen-sama te convoite mais je ne te laisserais pas afaiblir le coeur de Ares-sama plus longtemps, meurt!

la jeune arrancar levat son sabre pour éliminer Orihime mais Ares aparut derriere elle et lui plantat sa main gauche dans la base du dos, tout de suite aprés, l'assaillante commençât à se momifier, comme si toute l'eau de son corps s'évaporait, l'espada dévorer sa congénère pour s'aproprier sa puissance, mais quand la capuche tombat, il vit un visage familier, il s'agissait de Miranda, un de ses fraccions, elle tenta de dire quelques mots mais quand son corp fut totalement vidé, ne restant plus qu'un squelette, elle tombat en poussière, ne laissant que ces vetements derriere elle, Ares se penchat et acueillit la tete de Inoue dans la paume de sa main droite, quand elle ouvrit les yeux, elle vit une main blanche et inhumaine s'avancer vers son visage, elle reculat effrayer, Ares souffrait d'une telle réaction, si cet main existais, ce n'étais que pour elle:

-je vous en prie, n'ayait pas peur, regardait, grace à ce bras, je vais pouvoir acquérir la force nécessaire pour vous sauver, et si ce sacrifice ne suffit pas, je donnerais mes jambes, mon coeur, tout ce qui faut, mais je comprend que vous soyer effrayer.

En meme temps qu'il parlait, Ares cherchait dans les souvenirs qu'il avait dérobé à Miranda, il y découvrit qu'elle avait reçut l'ordre de Aizen, pour voir comment réagirait l'espada zero, ainsi il le soupsonnait, mais le pouvoir qu'il avait acquis étais fort intéressant, le pouvoir de controler et de créer des températures extrement chaudes, pouvant ateindre les 2000° degrés celcius, il sentais cet puissance etre absorbait par son corps, la mémoire de Miranda s'incorporait doucement et les techniques de combats gravé dans ces muscles devenir sienne, ayant son nouveau zanpakuto à la ceinture, Ares atendit une réaction de Inoue.

hrp: j'ai reçu l'autorisation de changer mon resureccion de Toshiro, donc pas de soucis, je changerait ma feuille de présentation un peu plus tard.


Dernière édition par Ares Dentriars le Ven 12 Juin - 12:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Orihime inoue

Orihime inoue

Messages : 549
Date d'inscription : 12/04/2009
Age : 25

Caracteristique
Rang: Humaine
Zanpakuto: /

Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert. Empty
MessageSujet: Re: Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert.   Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert. Icon_minitimeDim 17 Mai - 19:47

Orihime revenait peu a peu a elle. Elle sentit que quelqu'un soulevait doucoument sa tête.

(Ares)

Elle ouvrit les yeux, elle voyait un peu trouble et ne distinguer pas qui était là. Quand enfin sa vue revint complètement elle aperçut un masse ossuese juste devant ses yeux. Elle se dégagea en hurlant. Elle avait les yeux écquarquiller et regardait Ares.

-je vous en prie, n'ayait pas peur, regardait, grace à ce bras, je vais pouvoir acquérir la force nécessaire pour vous sauver, et si ce sacrifice ne suffit pas, je donnerais mes jambes, mon coeur, tout ce qui faut, mais je comprend que vous soyer effrayer.

-Ares...mais qu'avait vous fait?

Il était à genoux devant elle, Orihime se rapprochait de lui. Elle posat sa main sur son bras et secouat la tête.

-Oh mon dieu! Ares je...je ne sait pas quoi dire. Vous n'auriez jamais dus faire sa.

Les larmes lui montèrent aux yeux. Elle regardait Ares dont les yeux étaient devenus brillant. Les mains d'Orihime se mirent à tremblaient, elles les tendits vers Ares qui ne bouger pas. Elles passat ses bras dérrière la tête de l'arrankar et enfuit sa tête dans son cou.

-Je m'en veut tellement, je sait bien que vous faites tous sa pour moi, mais je ne veut que vous souffiez par ma faute. Je veut juste que vous restiez vous même. Même si vous ne puvez pas me libérer de cette façon, j'attendrait. Alors souriez moi je vous en prit, ne me regardait plus ainsi.

Elle se remit en face de lui et posat ses mains sur les joue de Ares. Elle lui sourié tant bien que mal, tantant de lui faire retrouver la confiance qui l'animer. Pas seulement pour lui, cette confiance rassurait Inoue, avec Ares elle se sentait en sécurité. Le voir ainsi la faisait terriblement souffrir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert. Empty
MessageSujet: Re: Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert.   Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert. Icon_minitimeMar 19 Mai - 21:46

Quelle étais ce sentiment, des que Inoue avait enlacé Ares, celui ci sentit une grande chaleur déferlait en lui, comme une douce sieste sous le soleil du printemps, ce sentiment de bien-être, c'étais la pemiere fois que l'arrancar le ressenter, pas meme de son vivant, il n'avait eut la chance à tant de compassion, il a fallut qu'il rencontre cet jeune fille au coeur pur pour pouvoir connaitre cet chose qui apasait son coeur inquiet, les larmes de la princesse coulat et les vetements de l'espda les absorbats pour prendre un couleur léègèrement grisatre, elle dit alors des mots qui touchat profondement Ares:

-Je m'en veut tellement, je sait bien que vous faites tous sa pour moi, mais je ne veut que vous souffiez par ma faute. Je veut juste que vous restiez vous même. Même si vous ne puvez pas me libérer de cette façon, j'attendrait. Alors souriez moi je vous en prit, ne me regardait plus ainsi.

Apres ces mots, Orihime se relavat et plassat ces mains sur les joues de son interlocuteur, Ares arborat un tendre sourire, comme pour la remercier:

-ne vous en voulez pas, vous m'avez offert une chose que je n'esperez plus recevoir, ces mots, je ne les ait jamais reçuts, pas meme de ma famille, vous etes la premiere à m'offrir du réconfort, c'est à moi de vous dire merci: puis il essayat d'enlever le visage inquiet qu'arborer Inoue par une petite phrase à consenance humouristique: quand on y pense, un bras n'est pas chere payé pour avoir un tel honneur, ca prouve que vous tenez à moi!

Cet derniere phrase étais esseyer d'être dite calmement mais la rougeur sur son visage le trahissait, quand enfin il remarquat le raprochement de leur deux visage, l'espada ne put s'empecher de fixer les lèvres de la belle, elle avait l'air si douce, mais il réprouvat cet pensé se traitant de pervers en son fort intérieur, mais en meme temps, il n'arrivat pas à glaner la force de se relever et quiter cet position, en regardant Inoue droit dans les yeux: Ares posat cet quastion d'un air benet:

-bien, heu, que fait t'on maintenant, c'est la première fois que je me retrouve dans cet position avec une si jolie fille.

ne sachant pas quoi, l'espada atendit les directives de la princesse.
Revenir en haut Aller en bas
Orihime inoue

Orihime inoue

Messages : 549
Date d'inscription : 12/04/2009
Age : 25

Caracteristique
Rang: Humaine
Zanpakuto: /

Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert. Empty
MessageSujet: Re: Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert.   Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert. Icon_minitimeMer 20 Mai - 14:31

Enfin Ares affichat le sourire qu'elle aimé tant. Cela la rassurat et son sourire devint de bon coeur a elle aussi, même si elle restait inquiète au sujet de l'arrankar.

-ne vous en voulez pas, vous m'avez offert une chose que je n'esperez plus recevoir, ces mots, je ne les ait jamais reçuts, pas meme de ma famille, vous etes la premiere à m'offrir du réconfort, c'est à moi de vous dire merci.quand on y pense, un bras n'est pas chere payé pour avoir un tel honneur, ca prouve que vous tenez à moi!

Les joues d'Ares avaient rougient. Inoue se perdit dans ses pensées. Il avait raison! Elle tenait a lui plus qu'elle ne le laisser paraître, et plus qu'elle ne voulait se l'avouer. Les battement de son coeur accélérés.
Au debut elle n'avait Ares que comme un arrankar comme les autres, mais au fil des jours elle avait apprit à le connaître. Plus le temps passe plus elle désirait le voir.

bien, heu, que fait t'on maintenant, c'est la première fois que je me retrouve dans cet position avec une si jolie fille.

Inoue regardait Ares dans lesyeux.
(Jolie, moi? Je ne pense pas mais...)
Quoi qu'elle fasse elle ne pouvais plus tromper personne, elle ne pouvais pus fuir se qu'elle ressentait.
Le rayon blanc de la pleine illumié la piece qui semblait scintillé, comme des grains de sable en plein soleil. Orihime et Ares était face à face, a genoux. Inoue baissat les yeux quelques secondes, quand elle replongea son regard dans celui d'Ares, ses rougoeurs avait disparuent. Il la regardait, il était géné mais attendait patiamment.
Orihime se rapprochat encore de lui, il ecquaquillat les yeux, elle fermat les yeux. Tout doucement elle posat ses lèvres sur celles de l'arrankar.



L'amour peut vaincre, quelque soit les obstacle, il triophera toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert. Empty
MessageSujet: Re: Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert.   Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert. Icon_minitimeVen 22 Mai - 19:49

Ares n'arrivait plus à réfléchir, tout dans son esprit étais blanc, la seul chose présente, etais ce qui se passait sous son regard écarquillé, Inoue, cet petite chose si fragile et si timide avait posé ces lèvres sur celle de l'espada, que falait t'il faire maintenant que Orihime offrit ce qu'il voulait, c'étais la premiere fois qu'il échanger un baiser avec quelqu'un, et quand la jeune fille décolat ces lèvres de celle du centenaire, il ne changeât pas d'expression, il garder un air benet, les yeux grand ouvert, le visage rougeoyant de honte, pur la premiere fois de sa vie, Ares Dentrias ne savait pas quoi faire, pendant les combats, tout étais unstinctif mais la, il s'agissait d'une affaire coeur, tout étais question de sentiment, des sentiment qui avait emergé que depuis quelque temps, l'arrancar, vieux de plus de huits siècles, se sentais comme un adolescent avant son premier rendez-vous galant, il essyat malgré tout de parler en bégayant:

-Je..., c'est..., enfin c'est la premiere fois que j'échange un baiser, quesque je suis censé faire maintenant?

*mince, c'est pas bon, je dois trouver une excuse pour me reprendre mais quoi?*

-oh je... je crois que c'est l'heure du diner, ne bouge pas je vais aller le chercher.

Il se relavat et allat dans la diection de la cuisine, sur le chemin, il se prit la tete entre les mains et la secoua dans tout les sens prit d'une petite panique, mais qu'allait t'il se passer maintenant, il cherchat quelque chose, il n'avait auccune expérience dans ce domaine, mais avant qu'il ne trouve quelque chose, l'une de ces fraccions, Ircène l'interceptat sur le chemin, elle semblait contrarié et avait un visage colérique:

-Ares-sama, je dois vous dire quelque chose, j'ai entendue votre plan de faire évader l'humaine de Las Noches, je ne peux vous laissez faire, je le regrette mais je vais devoir vous dénoncez auprés de Aizen-sama, vant d'être votre fraccion, je suis fidèle au seigneur de Las Noches.

Mais quand elle fit demi-tour pour prendre la direction de la salle du trone, Ares transperssat son flanc et commençat à la vider de son reiatsu:

-je ne te laisseras pas lui faire du mal, j'éliminerais tout ceux qui se métront en travers de ma route, je la protegerais, je l'ai promis, aussi longtemps que je vivrait, je la défendrait.

Puis elle finit par tomber en cendre, l'espada avait encore un ouvoir acquis, il pouvait s'aproprier les zanpakutos des shinigamis qu'il tuer, son pouvoir augmenter de façon expodentiel, son reiatsu avait grimpé, cet interuption avait cepandant le mérite de le faire redescendre sur terre, ici, Inoue ne serait jamais en sécurité, il fallait la faire sortir, étant un espada, cela ne devrait pas etre difficile de la faire sortir et gagner Karakura, le plus dure serait à vznir, Aizen enverrat surement des renforts, voir l'espada au complet, il fallait trouvé un lieu sur, et le seul qui lui vint à l'esprit étais la Soul Society, mais comment l'y faire entrer puis une idée lui vint mais ce serait pour plus tard. Quelques minutes, plus tard, l'arrancar arrivat dans la pièce de Inoue, acompagné des rapas, il donnat le plat résevé à la jeune humaine et pris le sien, mais la princesse semblait un peu perturber et cesser de regarder son convive, etais t'elle trouble ou alors avait t'elle sentie que le reiatsu de Ares avait augmenter, en tout les cas elle semblat vouloir prendre la parole.
Revenir en haut Aller en bas
Orihime inoue

Orihime inoue

Messages : 549
Date d'inscription : 12/04/2009
Age : 25

Caracteristique
Rang: Humaine
Zanpakuto: /

Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert. Empty
MessageSujet: Re: Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert.   Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert. Icon_minitimeDim 24 Mai - 14:02

Les lévres d'Ares étaient plutôt douces. Orihime avait eu peur de regréter son geste mais l'arrankar ne l'avait rejeter , il était tellement surpris qu'il ne bougeait même pas. Au bout de quelques secondes Inoue retirat ses lévres, a son plus grand regret, pour respirer. Ares était toujours figé, il la regardait géné. Inoue attendit qu'il dise quelque chose.

-Je..., c'est..., enfin c'est la premiere fois que j'échange un baiser, quesque je suis censé faire maintenant?
Inoue ouvrit la bouche mais elle ne savait pas quoi repndre, il avait l'air embéter.

-oh je... je crois que c'est l'heure du diner, ne bouge pas je vais aller le chercher.

Il se remit debout et partie prcipitamment laissant Inoue seule dans la pièce. Elle remit debout et marchat doucement sur le canapé et se laissat tombé dessu.

(Peut-être était-ce trop tôt! Je ne c'est pllus! Peut-être qu'il n'a pas aimé?)

Des tonnes de questions se bousculer dans la tête d'Orihime. Mais un ratsu attira son attention dans le couloir, s'était celui d'une des fraccion.
(Mais...)

Quand Ares revint avec le repas elle s'était assise à table et attendait le regard vide. Il s'assit en face d'elle et lui donna une assiette. Elle le regardait dans les yeux.
Comme il ne dit rien elle se lança.

-Ares, j'ai...sentit le reatsu d'une de vos fraccion dans le couloir! Mais il s'est étein subitement que s'est-il passait?
Ares semblait encore plus embéter que avant, il ne voulait pas repndre et cela elle l'avait bien remarquer.

-Je vois que ma question vous embète donc si ne désirer pas me repdre immediatement se n'est pas grave.

Elle marquat une pose pour scruter Ares. Rien n'émaner de lui , le coeur d'Inoue se mit a battre à toute vitesse.

-Pour...ce qui s'est passé tout à l'heure! Il devint rouge mais elle n'y préta aucune attention. J'ai l'impression que vous n'avait pas apprécier. Je suis désolé, je...je n'aurait pas dut!les larme lui montait au yeux. Je ne suis qu'une idiote!
Elle ne pouvait plus retenir ses larmes et se cacha le visage avaec les mains.
Elle se mit debout brusquement en faisant tombé sa chaise, Ares surpris se remit sur ses jambes aussi.

-je suis désolé.

Inoue sortie de la chambre en courant les larmes coulait abondamment sur son visage elle aurait pu courrir jusqu'au bout du monde pour ne pas avoir à affronter le regard d'Ares.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert. Empty
MessageSujet: Re: Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert.   Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert. Icon_minitimeMer 27 Mai - 2:22

Ares étais inquiet, tres inquiet, son propre fraccion étais de mèche avec Aizen, il ne fallait pas que Inoue soit touché par cet histoire, et la seul solution étais de la faire sortir de ce lieu desertique, tout ci étais un danger pour elle, et l'espada ne pourrait pas etre cotinuellement avec elle, c'est qui lui passait par la tete pendant le tete à tete avec celle qui aimait, le premier etre qu'il avait russit à véritablement aimé, totus les autres n'étaient que de simples connaissances et de son vivant, il ne connaissait que la haine, mais elle lui avait ofert quelque le meme sentiment en retour. Le repas avait continuer dans le silence jusqu'a ce que Inoue souligne le fait qu'elle avait sentie le reiatsu d'une de ces fraccions disparaitre, il ne voulait pas dire qu'il l'avait tuer pour la proteger, elle se serait sentie coupable de cet mort et que l'arrancar se serait taché les mains en son nom mais heuresement, elle changeat de sujet assez rapidement mais relançat la conversation sur un sujet qui mis le jeune homme malà l'aise:

-Pour...ce qui s'est passé tout à l'heure! Je suis désolé, je...je n'aurait pas dut!les larme lui montait au yeux. Je ne suis qu'une idiote!

Ares se sentait comme le dernier des idiots, son manque de courage avait blesser la seul personne qu'il l'aimait, il allait s'expliquer, il allait dire que c'étais lui qu'il devait s'excuser, que c'étais la premiere fois qu'il ressentait un sentiment brulant , mais la jeune humaine sortit en larmes et paniqué de la chambre, et à ce moment tres précis, au moment ou Ares étais assis, deux choix s'offrit à lui, en premier lieu se laisser aller à sa peur et laisser échapper une personne capable de le rendre heureux ou bien alors prendre son courage à deux mains et tenter le tout pour le tout, quite à souffrir, en un éclair, sous cet lune d'argent pour témoin, il choisis la deuxième option.
L'arrancar se levat et partit à la pourquite de la princesse, elle étais rapide, beaucoup plus qu'il ne le pensait, il utilisat son Sonido et réaparut devant Inoue, elle toujours lancé, s'écrasat contre le corps du hollow, elle cachat son visage dans les vetemnts de Ares, ces larmes chaudes impregner le tissue, il levat son visage et délicatement, essuyat les larmes qui coulait, et petit à petit il s'abaissat pour enfin se retrouver face à face, comme une douce brise d'automne caressant ces lèvres, il posat les siennes pour délivrer un tendre baiser emplit de profond sentiment, il voulait lui montrer qu'il ne plaisanter pas, il ne voulait pas la faire souffrir, quite à se mutiler ou se transformer en monstre. Aprés plusieurs secondes, aussi délicatement qu'il avait posé, il retirat ces lèvres encore chaude par cet échange et se relevat, son regars sérieux, il prit Inoue par les épaules, la soulevat et la portat dans ces bras à la façon d'une jeune mariées, il posat son regars sur celui de Orihime et dit avec un sourire calme et chaleureux:

-je vous aime Inoue, je vous aime comme je n'ait jamais aimé personne, pour vous, je suis prêt à tout, je vous enmene hors de ces murs, une fois que nous serons à Karakura, jamais plus je ne reviendrais ici, je resterait avec vous, à vous protegez et à vous aimé, maintenant partons.

Il prit un chemin secret, amenager pour l'espada zero, pour lui permettre de se déplacer en toute sécurité et sans risque de compremettre son secret, aprés avoir marché pendant dix minutes, toujours avec Inoue dans les bras, il finit par sortir du chateau blanc du Hueco Munco, il posat sa bien-aimée, et comme pour dire adieu à ces terre qu'il parcourait depuis si longtemps, il lançat un ultime regars à ce desert, puis il ouvrit un passage vers le monde réel, comme il l'avait dit, il ne reviendrait plus ici, il tendat la mains vers la jeune mortelle pour lui dire de le la lui donner et quand il la reçût, il s'engouffrat dans le passage noir en tirant délicatement Inoue pour lui montrer le chemin.

hrp: Aprés ta réponse, il vaudrait mieux changer de lieux pour Karakura, c'est comme tu veux.
Revenir en haut Aller en bas
Orihime inoue

Orihime inoue

Messages : 549
Date d'inscription : 12/04/2009
Age : 25

Caracteristique
Rang: Humaine
Zanpakuto: /

Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert. Empty
MessageSujet: Re: Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert.   Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert. Icon_minitimeJeu 28 Mai - 17:22

Inoue courrait, elle n'avait courru aussi vite, elle avait l'impression que ses jambes auraient pus lui faire traveré tout le palais, lui qui parraissait infinnie. Mais elle fut stoper en pleine course par Ares qui était apparu. Elle se cogna dans le corps musclé de l'arrankar. Elle recroquevia ses bras sur son et attrapa la veste d'Ares et la serra de toute ses forçes. Elle cola son visage humide sur son torse. Une des mains d'Ares passa doucement sur sa joue, il lui fit levé la tête. Il essuya les larmes qui coulait toujours abondamment tout en rapprochan son visage de celui d'Orihime.
Leurs lévres se joignirent. Le temps semblait s'être arrêter pour Inoue, elle était était perdue dans le regard de braise de Ares, pour rien au monde elle aurait voulu que ce baiser se finisse. Mais ares decolla ses lévres des siennes. Il la prit dans ses bras tout comme la première fois qu'ils s'était renconter, qui l'eu crut. S'était Ares qui avait ammener Inoue au Hueco mundo, maintenant il serait capable de tout pour l'en faire sortir. Orihime avait la tête complètement vide, elle leva les yeux vers Ares qui a regardait un sourire qui fit battre son coeur à une vitesse folle.

-je vous aime Inoue, je vous aime comme je n'ait jamais aimé personne, pour vous, je suis prêt à tout, je vous enmene hors de ces murs, une fois que nous serons à Karakura, jamais plus je ne reviendrais ici, je resterait avec vous, à vous protegez et à vous aimé, maintenant partons.

Cette nouvelle déclaration de Ares empli Inoue d'un sentiment nouveau. L'arrankar se mit marche, elle aurait tellement voulu lui dire se qu'elle resenter pour lui, mais rien ne pouvais sortir. Ils finirent par débouché sur le desert de sable blanc. La lune étincellée de mille feu, peut-être est-ce la dernière fois que Inoue la voyait si belle. Ares la posa doucement sur ses jambe et d'un petit geste ouvrit un passage vers le monde des humains, le monde d'où elle venait, où elle avait toujours vécut. S'était un passage obliger pour aller à la soul society. Come Ares le souhaiter. Il lui tendit sa main, sans aucunes hésitation elle la prit. Ils s'engoufrérent dans le tunnel sombre. La main de Ares était grande et chaude, elle aurait pu lui tenir pour la vie. Elle se sentait en sécurité, mais gout amère rester dans sa bouche. Qu'aller-t-il se passer à la soul society, quand ils arriveront la-haut les shinigamis tenteraient de tuer Ares, cette fois si ce serait elle qui le protègera, elle l'empécherer de commetre une imprudence qui lui vaudré l'éxil et le retour au hueco mundo. Elle séra plus fort la main d'Ares et fit quelque pas plus rapide pour se trouver a la même hauteur que lui. Il tourna la tête, Orihime lui adressa un sourire puis se mit sur la pointe des pieds et cola sa joue à celle d'Ares qui s'était penchait croyant qu'elle voulait lui parlé.

-Merci...c'est à moi de vous protéger maintenant!
Elle avait prononcé ses mots dans un petit murmure, elle remit droite et continua a avançer en titrant Ares. Elle allait maintenant retourner dans son monde qui lui avit tant manqué mais avant de pouvoir reprendre une vie normal ils allaient devoir faire un petit sejour au goteil 13 le temps que la menace de Aizen soit éradiqué. Enfin elle voyait le bout du tunnel, elle se mit à courrir sans lacher la main d'Ares qui courru derrière elle. La lumiere ebloui Inoue qui se frotta un peu les yeux puis la ville de kurakara apparu. Le passage se referma. Ares se posta prés d'elle et garder un oeil attentif au alentours. Il se détendit quand il fut sur qu’il n’y avait aucun arrankars dans les environs. Il se tourna vers Inoue dont les yeux brilliaient d’un éclat nouveau.

-Pouvons-nous passer chez moi, juste pour prendre des vêtements de rechanges s’il-vous plait Ares ?




hs: tu peut changer de lieu. Passe diractement à la soul society ou par chez moi si tu en as envi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert. Empty
MessageSujet: Re: Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert.   Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans le palais de Aizen! A coeur ouvert.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.
» [UploadHero] Opération dans le Pacifique [DVDRiP]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach RPG :: Rps-
Sauter vers: