Bleach RPG

Venez nombreux participer à un tournant de la bataille à Karakura !!
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

la fin d'une existence, le commencement d'une autre. Votem
la fin d'une existence, le commencement d'une autre. Nouslierf
la fin d'une existence, le commencement d'une autre. Bleachrpg88x31


Partagez
 

 la fin d'une existence, le commencement d'une autre.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



la fin d'une existence, le commencement d'une autre. Empty
MessageSujet: la fin d'une existence, le commencement d'une autre.   la fin d'une existence, le commencement d'une autre. Icon_minitimeSam 30 Mai - 3:03

Le matin étais la, comme pour souhaiter la bienvenue à l'arrancar qui avait tourné le dos à ces congénères à l'humaine qui etais responsable de cet état de fait, mais étrangement, Ares ne regrettais pas ce qu'il avait fait, ni meme se qui avait perdu, son rang, ces subordonnés, sa maison, son monde, tout ca, ne valait plus rien à ces yeux, son regard étais tourné vers Inoue, sa nouvelle raison de vivre étais d'être à ces coté, de la rendre heureuse et de la protégé, meme si pour ca, il devait combattre la Soul Society et le Hueco Munco à lui seul, mais il enétais pas la pour l'instant. Orihime avait demander à son sauveur si il étais possible de passer chez elle pour récuperer quelques affaires, l'ancien espada qui étais maintenant au sol dit qu'il qu'il n'y avait aucun problemes, et qu'ils pouvaient meme resté cette nuit en disant que leur absences métrait du temps à être découverte. Sur le chemin, Ares étais étonné du nombre de personne qui se retournait sur son passage, la plupart ne devaient queressentir sa présence, d'autre plus sensible, se sentais mal à cause de son haut niveau de reiatsu, d'autre encore le voyait aussi clairement que si il étais humain, cet endroit étais un haut d'energie spirituel, ce n'étais pas étonnant que Aizen voullait le détruire pour en faire une clé pour la dimension du roi, il fallait empecher ca, à tout prix, sinon Inoue serait blesser elle aussi par la perte d'être cher.

Apres finallement une assez longue route, le couple finit par arriver à destination, Inoue ouvrit la porteavec une clé quelle cachait, Ares fut un peu gene mais quand Inoue lui fit un sourire en lui disant d'entrer, il s'executat, une fois à l'interieur, il demandat si elle possedait des bandages, elle lui montrat la pharmacie et lui donnat ce qu'il voulait, aprés quoi, il enroulatle tissue autour de son bras de hollow, ce menmbre avait l'air d'effrayer et d'atrister la princesse, il fit alors de son mieux pour le couvrir, meme si à la fin, il y avait toujours les trois pic de son épaule quidépassait, en sortant de la salle de bain, Ares interrogeat sa bien-aimée:

-Inoue, etes vous sur de vouloir me suivre à la Soul Sociéty, il se pourrais que vous ne puissiez plus revenir par la suite,ou du moins pas avant un certain temps, de plus, je doute fort que les shinigamis m'acueille avec beaucoups de courtoisie, je ne veux en aucun cas vous forcer.
Revenir en haut Aller en bas
Orihime inoue

Orihime inoue

Messages : 549
Date d'inscription : 12/04/2009
Age : 25

Caracteristique
Rang: Humaine
Zanpakuto: /

la fin d'une existence, le commencement d'une autre. Empty
MessageSujet: Re: la fin d'une existence, le commencement d'une autre.   la fin d'une existence, le commencement d'une autre. Icon_minitimeMar 2 Juin - 18:47

Le soleil brillait et chatouillait le visage d'Inoue. Elle ne savait plus depuis combien de temps elle n'avait plus vut le jour. Elle marchait vers son appartement, Ares à sa suite. Plusieurs personnes s'étaient retourné sur son passage croyant aperçevoir o avoir sentit une presence aux côté de la jeune fille. Enfin ils arrivèrent devant le petit immeuble. Inoue fouilla dans un plis de sa robe et en sortit une petite clé, triomphante. Elle la passa dans la sérure. Aprés un petit claquement lla porte s'ouvrit sans un bruit et elle entra à l'intérieur. Elle inspira l'air, cela ne sentait même pas le renfermé, pas la moindre trace de poussière...
(Tatsuki...)

Mais elle ne devait avoir l'air attristé. Elle se retourna vers Ares qui était resté en plan devant la porte.

-Entrez, n'ayait pas peur!

Il un pas hésitant, puis entra. Elle referma la porte dérrière lui et alluma la lumière. Ares lui demanda des bandages.

-Heu oui, ils sont dans la salle de bain juste là.

Ares entra dans la salle de bain et ferma la porte. Inoue attendit un peu, il en ressorit au bout de quelques minutes. Il avait bandé tant bien que mal son bras. Elle s'en voulu, elle savait trés bien qu'il avait fait ça pour elle et regrétait d'avoir était effrayer.

-Inoue, etes vous sur de vouloir me suivre à la Soul Sociéty, il se pourrais que vous ne puissiez plus revenir par la suite,ou du moins pas avant un certain temps, de plus, je doute fort que les shinigamis m'acueille avec beaucoups de courtoisie, je ne veux en aucun cas vous forcer.

Son esprit ne fis qu'un tour. Il voulait la laissé ici! s'était hors de question.

-Je vien avec vous! Vous croyez que je ne sait pas me defendre er j'ai promis que s'était à moi de vous protégé maintenant alors il n'y à rien a dire de plus, je vien un point c'est tout.

Ares avaient les yeux grands ouverts et ne bougeait plus. Inoue lui quasimment hurlait dessus. Elle se rendit compte qu'elle avait es peut être un peu trop haussé le ton mais le regard d'Ares s'adoussit.
Ses yeux commençaient à lui picoter et elle se mit a les frotter. Ils avaient marchaient pendant prés d'une journée entière, elle était épuiser.

-je croit que je vais dormir un peu! Elle bailla.

Elle s'effondra sur le lit, Ares vain s'aasoir ppar terre juste à côté. Elle pencha son bras et attrapas le bras bandé de Ares. Il eu un petit mouvement de surprise, elle mis sa main dans la sienne sur le lit et lui sourit. Ses yeux se fermèrent peu à peu sous le regards bienvéillant de Ares.
Inoue dormait d'un sommeil agitait. Ele faisait un cauchemar. Elle se trouvé à la soul society, un passage vers le hueco mundo ouvert juste devant elle. Ares était à l'entrer il prononça des mots qu'elle n'entendait pas. Elle se mit à courrir vers lui mais plus elle courrait plus il s'élognait. Ele dut s'arreter à bout de souffle, l'arrankar lui adressa un sourire avant de s'engager dans le passage. Elle tomba à genoux et tendit sa main vers lui en pleurant.

-NON, REVIENT!

Elle s'était reveillé en sursot. Ares était penchait au dessus d'elle et la scrutait d'un air inquiet. Elle se jeta sur lui et passa ses bras autour de son coup en pleurant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



la fin d'une existence, le commencement d'une autre. Empty
MessageSujet: Re: la fin d'une existence, le commencement d'une autre.   la fin d'une existence, le commencement d'une autre. Icon_minitimeDim 7 Juin - 5:42

L'esprit de Ares vagabonder alors qu'il tenait la main de sa bien-aimée entre ces doigts, il observat la lune qui avait fait son apparition à travers la fenetre de la maison de Inoue, cet astre qui lui étais si familier lui procurait une certaine nostalgie, elle lui rapeler les Hueco Munco, et bien que soit une terre impropice et hostile, il y avait vécue de nombreux siècles, sans compter que c'étais la-bas qu'il avait acquis toute cette force, cette force qui lui permettais de proteger Orihime. L'arrancar n'arrivait pas trouver le sommeil, il se contentais de rester assis pres du lit de la jeune fille, à la contempler dormir, ce spectacle valait des jours de sommeils et le meilleure des discours pour le galvaniser à ces yeux, mais soudain Inoue se reveillat en sursaut, completement paniqué, l'arrancar la scrutat inquiet, soucieux de savoir de quoi elle avait bien put rever, mais soudain la jeune fille se précipitat sur lui et enlaçat son coup, le visage en pleurs, comme si elle avait peur qu'ils soient séparés, le medecin étais sur le coups un peu désemparant âr un telle élan d'affection mais bien vite, il passat son bras bandé autour de la taille de la jeune fille et caressat sa chevelure de son autre membre supérieur pour la rassurer, il fermat les yeux, petit un visage serein, puis dit d'une voix rassurante et calme:

-n'ais crainte Inoue, je suis la, rassure toi, je n'ais pas l'intention de t'abandonner, je serais toujours à tes cotés dorénavent, je te le jure, alors seche tes larmes.

Aprés ces paroles qui se voulait rassurante, l'ancienne espada inclinat délicatement le corps de l'humaine pour la recoucher et remis sa couverture pour la proteger du froid ambiant en arborant un sourire rassurant et chaleureux:

-je vais resté et te tenir la mian jusqu'a ce que tu dorme, donc sois sans crainte, je veille sur ton sommeil.

Comme précédement, il s'assit à coté du lit de sa bien-aimée et lui prit la main pour la rassurer du cauchemar qu'elle avait fait, pour lui montrer sa présence. Il restat comme cela pendant de longues minutes, à réfléchi sur ce qui faudrait faire le lendemain, sur les mots qu'il devrat utilisé pour convaincre les comandants de la Soul Society, puis de façon inssidieuse, le froid commençat à penetrer ces muscles, provoquant des frissonements:

*j'ignorait que les froid du monde réel pouvait être aussi mordant, c'est comme si j'étais dans le Hueco Munco*

Les frissons gagnat la main qui tranquiliser Inoue, peut-etre avait t'elle sentit les grelotements. esseyant d'oublier le froid en pensant au plan du landemain, Ares fermat les yeux pour mieux se concentrer.
Revenir en haut Aller en bas
Orihime inoue

Orihime inoue

Messages : 549
Date d'inscription : 12/04/2009
Age : 25

Caracteristique
Rang: Humaine
Zanpakuto: /

la fin d'une existence, le commencement d'une autre. Empty
MessageSujet: Re: la fin d'une existence, le commencement d'une autre.   la fin d'une existence, le commencement d'une autre. Icon_minitimeDim 7 Juin - 18:19

Il était là, il était toujours là. Inoue serait Ares à s'en faire mal aux bras. Elle enfuit son visage dans son cou et innala son odeur. Une meche de cheveux vint se posait sur sa joue. Son coeur commencer à se calmer et reprener un rythme normal. Pour la rassuré Ares passa doucement une main dans ses long cheveux et l'enlacat.

-n'ais crainte Inoue, je suis la, rassure toi, je n'ais pas l'intention de t'abandonner, je serais toujours à tes cotés dorénavent, je te le jure, alors seche tes larmes.

Inoue déssera son étreinte, sa voix resonner dans sa tête. S'était une promesse qui signifier beaucoup. Inoue renifla et essuya les quelques larmes qui coulaient encore sur son visage. Ares la recoucha doucement et remit la couverture en place. Le coeur d'Inoue se remit à battre à une vitesse affolante quand il afficha le sourire qu'elle aimait tant.

-je vais resté et te tenir la mian jusqu'a ce que tu dorme, donc sois sans crainte, je veille sur ton sommeil.

Il se remit assit à l'endroit exacte ou il était quelques minutes auparavant, et reprit sa main. Elle ferma les yeux mais n'arrivait pas à retrouver le sommeil. Elle ouvrit discretement un oeil et décida d'épier Ares. Il avait un visage soucieux et semblait en pleine réflexion. Elle se demandait à quoi il pouvait bien penser pour être ainsi. Surement à la Soul society ou à Aizen. Inoue n'avait aucune idée de comment aller réagir le gotei 13, mais ils ne seraient pas amical c'est la seul chose dont elle était certaine.
es minutes passaent et elle continuer d'observé Ares, elle ne s'en lassait pas une seule seconde, elle mémorisait ses moindres traits. Soudain il frissonna, c'est a cet instant qu'elle remarqua que sa main était devennu gelée. Il vrai qu'il n'était pas trés couvert, elle se demanda comment il avait fait pour tenir si lontemps dans cette tenue.

-Ares...vous avez froid?

Inoue avait murmurait de peur qu'il ne soit endormit car il avait les yeux fermait. Il les ouvrit brusquement et sourit en disant que non.
-Ne vous moquez pas de moi!

Elle se laissa glissait par terre aux côté de Ares en tirant sa couverture. Elle passa la couverture par dessus ses épaules et se blottie contre lui. Son corps était transit de froid. Elle se tourna vers lui. Des cernes s'étaient formées sous ses yeux, la fatigue, les jours sans dormir, ses réfléxion et son inquiétude permanante commençait à lui pesait. Inoue se mit à genoux sous la couverture, et doucement posa ses lèvres sur celle d'Ares. Elle gélées mais gardaient toutes leurs douceurs.

-Dormez je vous en prit, vous vous faites du mal en rester tout le temps éveillez. Ici nous sommes en sécurité et il vous faudra toute vos forces pour allez à la soul society!

Elle lui sourie tendrement avant de remettre assise et d'apuiyer sa tête contre son bras et de sombré à nouveau dans le sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




la fin d'une existence, le commencement d'une autre. Empty
MessageSujet: Re: la fin d'une existence, le commencement d'une autre.   la fin d'une existence, le commencement d'une autre. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
la fin d'une existence, le commencement d'une autre.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Elle voit des nains partout ! [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach RPG :: Rps-
Sauter vers: