Bleach RPG

Venez nombreux participer à un tournant de la bataille à Karakura !!
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Arrancar #36, Reiyûu Sydjee Votem
Arrancar #36, Reiyûu Sydjee Nouslierf
Arrancar #36, Reiyûu Sydjee Bleachrpg88x31


Partagez
 

 Arrancar #36, Reiyûu Sydjee

Aller en bas 
AuteurMessage
Reiyûu Sydjee

Reiyûu Sydjee

Messages : 32
Date d'inscription : 03/09/2010
Age : 23

Caracteristique
Rang: Arrancar #36
Zanpakuto: "Specchio" (Miroir)

Arrancar #36, Reiyûu Sydjee Empty
MessageSujet: Arrancar #36, Reiyûu Sydjee   Arrancar #36, Reiyûu Sydjee Icon_minitimeVen 3 Sep - 3:19

✖Arrancar #36, Reiyûu Sydjee✖



We Want To Know
About Sydjee


✖Nom : Reiyûu
✖Prénom : Sydjee
✖Surnom : Sysy, Syd' & Princess
✖Age : Relativement jeune pour un arrancar, il a moins de cinquante ans
✖Sexe :Masculin

✖Groupe : Arrancar
✖Rang Social : Adjuscha
✖Statut : Arrancar #36
✖Zanpakuto : "Specchio" (Miroir)


We Want To Know
More And More...



✖Caractère :
    Sydjee est une personne qui, malgré sa nature de hollow, n’a pas mauvais fond. Plutôt naif et joyeux, il ne se soucie pas vraiment de ce qui l’entoure. Ses comparses Arrancars le considère souvent comme un idiot parce qu’il ne semble pas porter d’importance à la guerre contre la Soul Society et qu’il prend tout à la légère, ses missions comprises. Toutefois, comme Sydjee réussi toujours ses missions et qu’il ne cause pas de problème, personne ne peut lui reprocher sa nonchalance, ses compagnons se contentant donc de l’insulter de temps à autre. Malheureusement pour eux, Sydjee est totalement hermétique à toute forme d’insulte ou de menace tant que ces dernières ne proviennent pas d’une personne plus gradé que lui.

    Autrement, Sydjee est une personne joyeuse, affichant en tout temps un doux sourire et un air avenant. Aimable avec tous, il ne semble jamais s’offenser que ses interlocuteurs le considère comme un moins que rien. Il se contente de sourire tranquillement et de répondre calmement. Étant d’ailleurs de nature extrêmement respectueux, Sydjee ne lève jamais le ton sur qui que ce soit, même de ceux qui lui sont de beaucoup inférieur. Il respecte la hiérarchie, restant extrêmement poli avec tous ceux qui lui sont supérieur. Étonnamment, cette soumissions envers les hauts-gradés ne semblent pas le déranger le moindrement du monde. Il accepte sa position sans aucun problème et se plie aux exigences de son rôle. Malgré cela, Sydjee a ses opinions et ses points de vue personnel, et bien qu’il ne les exprime que très rarement, il n’en reste pas moins capable de réfléchir, penser et agir par lui-même. Aillant ses propres préférences. Il supporte donc très mal les personnes trop orgueilleuse et bruyante. Il s’esquive donc discrètement lorsqu’il croise une personne de ce genre. Le jeune arrancar n’aime d’ailleurs pas combattre, il évite au possible les affrontements direct et préfère user du Cero plutôt que de son zanpakuto. Aussi, les capacités de ce dernier sont plutôt mal connu par les autres arrancars qui n’ont pu le voire à l’œuvre.

    Au final, Sydjee n’est ni une mauvaise ni une bonne personne. Il se contente de suivre les ordres donné par Aizen et l’Espada sans porter de jugement ou critiquer ses responsabilités. Néanmoins, il n’éprouve aucun plaisir dans le combat ou en donnant la mort. Il préfèrerait vivre dans un monde paix mais est parfaitement conscience qu’une telle chose est impossible. Il suit donc la vie sans trop penser aux choses qui lui déplait, se contentant de profiter du moment présent.


✖Physique :
    Le premier détail qui frappe lorsque l'ont voit Sydjee pour la première fois, c'est que l'arrancar à tout sauf le profil d'un assassin, et ce bien qu'il fasse partie de l'armée d'Aizen. En effet, Sydjee est de taille inférieur à la moyenne, faisant dans les environs de 1m65, de stature petite, il ressemble bien plus à un enfant qu'à un adulte ou un adolescent. Il apparait donc, au premier coup d'oeil comme étant relativement faible. En fait, Sydjee se débrouille plutôt bien, et même si il est encore très très loin d'avoir ne serait-ce que le quart de la puissance d'un Espada, il arrive plutôt bien à faire sa place.

    Toutefois, ce n'est pas les étroites épaules, la tailles fine et la petite taille de l'arrancar qui choque le plus. Non, ce qui frappe le plus le spectateur c'est sans doute l'innocence que dégage le jeune homme. Il semble trop gentil, trop naif et trop aimable pour pouvoir faire partie de l'armée d'Aizen. Il faut dire qu'avec ses traits fins et son jolie sourire, il ne parrait pas le moindrement menaçant. En effet, tout les traits de son visage sont léger, que ce soit son petit nez fins, ses pomettes peu saillante ou les angles doux de son visage, tout en lui respire la délicatesse et la pureté. Ses grands yeux verts brillent de curiosité et de gentilesse et même s'ils semblent froids lors des combats, ils perdent jamais ce petit éclat qui caractérise ceux qui jouisse de la vie. Sydjee est d'ailleurs souriant et porte un air avenant et sympathique à tout moment - exception fait des moments où il doit combattre.-

    Encadrant son jolie visage, des cheveux de couleur feu au reflet doré contraste fortement avec le vert clair de ses yeux. Jamais coiffé, ses cheveux semble défier les loies de la gravité et s'élève fièrement en épis sur sa tête, le reste de la superbe chevelure descendant dans son dos pour s'arrêter juste en dessous de ses hanches. Étrangement, ses cheveux ne semble jamais le déranger. Finalement Le dernier détail qui peut surprendre lorsque l'on regarde le jeune homme est son masque de Hollow, ou plutôt l'absence de celui-ci. En réalité, ce qui reste du masque de Sydjee se situe sur son oreille gauche et est donc camouffler par ses cheveux. Le masque encadre l'oreille sans en couvrir l'intérieur et s'affine pour former une pointe qui dépasse de quelque centimètre le lobe. Le trou de Hollow de l'arrancar est situé au niveau de sa clavicule droite et est de taille plutôt réduite.


✖Histoire :
    De son vivant, Sydjee vivait une vie simple dans son pays natal, l’Italie. Il vivait seul avec sa vieille mère. Cette dernière, malgré la mort de son mari, respirait la joie de vivre. Elle avait réussi, avec toutes ses économies, à ouvrir un petit restaurant, et y travaillait elle-même. C’était une bonne femme rondelette, toujours vêtu de son tablier à fleur et de ses affreux souliers, souriant à tout vas et assenant de terrible claque dans le dos en guise de bonjour. Elle élevait son fils de son mieux et ce malgré qu’elle n’est pas beaucoup d’argent. Sydjee aimait cette petite vie simple et heureuse, travaillant avec plaisir au cuisine pour sa chère mère. Il faisait de son mieux pour aider sa mère comme le faisait son père avant de mourir suite à l’évolution violente de sa maladie. Tout en travaillant dans le restaurant familial, Sydjee suivait sa scolarité chez leur voisine, ancienne professeur à la retraite qui avait accepté de s’occuper du jeune homme. Ce dernier n’avait certes pas réellement d’amis, mais il était heureux de sa situation et n’aurait pour rien au monde échangé sa vie contre celle de quelqu’un d’autre.

    Malheureusement, ce genre de bonheur ne peut pas durer éternellement, c’est bien connu, ce genre d’histoire fini toujours par avoir un tournant tragique qui modifie à jamais la vie du personnage principal. Ce fût le cas de Sydjee. C’était un mercredi, journée bien banale et comme toute les autres. Le jeune homme venait de terminer sa journée avec leur voisine. Cette dernière avait insisté pour aller travailler au parc vu la belle journée, et Sydjee n’avait pas pu dire non. Il se dirigeait donc maintenant vers la maison et accessoirement le restaurant. Il se rappelait que sa mère lui avait demandé de ne pas tarder car leur quartier n’était pas des plus sûr la nuit. Toutefois, Sydjee, désirant profiter de la nuit, s’était arrêter en chemin pour profiter du début de la nuit, assis au pied d’un arbre, non lui d’une petite rivière. C’était en quelque sorte son endroit secret, son lieu de repos préféré. Berçé par le bruit de l’eau des et animaux, il s’était plus ou moins assoupi. Aussi, quand il avait repris pieds, la nuit était plutôt avancé et il s’était dépêcher de rentrer chez lui.

    Il avait été surpris de ne trouver personne à la maison, sa mère quittant rarement le domicile pour autre chose que des commissions et ne sortant jamais la nuit. Le jeune homme n’y fit tout fois pas attention, se disant que sa mère avait peut-être, elle aussi, voulu profiter de la belle nuit. Il était alors été se coucher, sans plus s’inquiéter. À son réveil, le lendemain, il avait commencé à s’inquiéter, sa mère ne semblait pas être rentré, et jamais la bonne femme n’ouvrait son petit restaurant en retard, pourtant, il était passé l’heure d’ouverture depuis un bon moment déjà. Inquiet, Sydjee avait fait un tour du restaurant, questionnant les clients qui attendaient l’ouverture et questionnant les voisins. Personne ne semblait avoir vu la femme. Décontenancé, Sydjee avait tout de même ouvert le restaurant et c’était occupé des commandes et de la cuisine à la place de sa mère, travaillant deux fois plus que d’habitude. Il n’avait de toute façon ses cours que dans l’après-midi. C’est au environ de midi que la tragédie commença. Deux policiers était entrés dans le restaurant, se dirigeant immédiatement vers le comptoir demandant à voire le propriétaire ou un membre de sa famille. Sydjee avait donc quitter son poste pour s’adresser au deux hommes. On lui avait alors annoncé le décès de sa mère, la nuit précédente. La femme était sortit dans la nuit, inquiète pour son fils et était partie à la recherche de ce dernier. En chemin, elle avait surpris un gang de rue commettant un méfait, et ces derniers, ne voulant pas être dénoncé à la police, s’était débarrassé du témoin gênant.

    Le petit monde de Sydjee avait alors basculé. Aussi simplement que cela. Juste par la stupidité de quelques individus, lui se retrouvait orphelin, incapable de faire rouler le restaurant et surtout, plus seul que jamais auparavant. Le jeune homme s’était alors terriblement renfermé, convaincu que la mort de sa mère n’était du qu’à lui. Après tout, c’était de sa faute si elle était sortit au beau milieu de la nuit pour partir à sa recherche. Si il était sagement rentré comme convenu, jamais sa mère ne serait morte et il coulerait encore des jours heureux. Rongé de remord, le jeune homme autrefois si calme et si gentil avait décidé de se venger de ceux qui lui avait arraché sa mère. Espérant ainsi se soulager du poids de la culpabilité qui l’écrasait un peu plus chaque jour. Il avait aisément retrouvé le petit groupe de rue, et sans préparation aucune il s’était attaquer aux quelques hommes. Ces derniers avaient d’abord été étonnés, puis, devant la rage dont faisait preuve le jeune homme, il avait été un brin apeuré. Les choses s’étaient ensuite si rapidement déroulé qu’aucun des acteurs de cette scène n’aurait pu déterminer précisément ce qui s’était déroulé. Néanmoins, ce qui était certain, c’est que Sydjee avait été poignardé, le petit couteau enfoncé jusqu’à la garde dans son abdomen. Il n’y avait pas survécu.

    Trop pris de remords, l’âme de Sydjee n’avait pu que devenir un hollow. Il avait alors perdu la raison, et s’était attaqué aux habitants de son quartier. Avait péris le gang qui l’avait assassiné, mais aussi beaucoup de personne qu’autrefois Sydjee appréciait. Dans sa douleur, jamais il ne s’était rendu compte qu’il prenait la vie de personne qu’il avait aimé et qui l’avait aimé. Durant longtemps il avait été rongé par le désespoir, absorbant âme humaine, âme de shinigami et même autre hollow. Il avait fini par suivre l’un deux jusque dans la forêt des Menos, au Hueco Mundo. Il avait sans cesse absorber en lui hollow sur hollow. Puis, au bout de plusieurs années de désespoir, lors d’un combat, son masque fût fracturer par un autre hollow, une étincelle de conscience fit alors son chemin au travers de l’âme souillé du monstre qu’il était devenu. Dégouté par ses propres actes, Sydjee avait tenter de retirer son masque, qu’il considérait comme symbole le plus puissant de la déchéance dont il avait fait preuve. Parvenant à briser son masque, il était alors devenu un Arrancar. Reprenant forme humaine, celle qu’il possédait lorsqu’il était encore vivant. Il était resté pendant un bon moment dans la forêt des Menos, retrouvant peu à peu son tempérament d’autre fois. Certes la culpabilité l’écrasait toujours, mais tranquillement il arrivait à vivre avec et à continuer son chemin. Finalement, il avait été trouvé par le gardien de la forêt des Menos, ce dernier étant chargé de trouvé des Vasto Lord pour Aizen. Il avait été surpris de trouvé un Arrancar dans cette forêt, et l’avait rapidement envoyé à Aizen et son armé, à Las Noches.

    Depuis, les choses n’ont plus réellement évolué. Sydjee avait hérité du numéro 36, et avait été intégré dans l’armée du roi du Hueco Mundo. Cette nouvelle vie lui convenait. Certes elle n’arrivait pas à la cheville de celle qu’il avait autrefois de son vivant, mais elle n’était plus composée de déchéance et de solitude comme ce qu’il avait vécu durant tant d’année. Malgré tout, les cicatrices restent profondes, et Sydjee refuse de parler de son passé ou même de son vivant à qui que ce soit. Unique sujet sur lequel il reste aussi fermé qu’une huitre, refusant même d’ouvrir la bouche pour prononcer le moindre mot.




We Want To Know
About Your Power


✖Votre Zanpakutô (Scellé):
    "Specchio" (Miroir)
    Sous sa forme scellé, Specchio prend la forme d'un katana ordinaire bien qu'un peu plus long que la moyenne. La lame est d'un bleu très clair et brille légèrement dans l'obscurité. La garde du zanpakuto est relié à une chaine d'acier blanc, elle même relié à un demi-cercle lunaire. L'arc fait environ une soixantaine de centimètre. De la même couleur que la lame, il est extrêmement tranchant. Sydjee utilise souvent la chaine pour l'envoyer sur ses adversaire. Le fourreau du katana est quant à lui noire orné d'un ruban de la même couleur que la lame, le demi-cercle est pour sa part accroché dans le dos de son propriétaire quand ce dernier ne l'utilise pas.


✖Description de la Resurreccion :
    "Rimandato, Specchio" (Renvoie, Miroir)
    Sous sa forme libéré, le zanpakuto change de forme, le katana s'allonge jusqu'à être à peine plus petit que son propriétaire, deux chaines s'ajoutent à la garde, l'une relié à un second croissant de lune d'environ un mètre de large. -le première aillant aussi augmenter en taille.- La troisième et dernière chaine est relié à un dernier croissant, trois fois plus gros que les second. Plus puissant mais moins maniable, ce dernier peut être utilisé autant en attaque qu'en défense.

    L'apparence de Sydjee change aussi lorsqu'il libère son Zanpakuto, bien qu'il reste d'apparence humaine. Ses cheveux deviennent blanc bleuté, presque translucide, son masque s'étend autour de son oeil sans pour autant former un cercle complet et suit la ligne de la machoire. Le trou de Hollow à son épaule s'agrandit pour couvrir la zone du coeur. Les dessus bras de Sydjee se couvrent aussi de la caractéristique carapace blanche des hollow, se terminant en courte griffe au bouts de ses doigts. Finalement, sa peau devient presque blanche et ses yeux change leur vert habituel pour devenir deux petits miroirs.

    La capacité de Sydjee sous cette forme est simple, comme le dit le nom de son zanpakuto "miroir" il arrive à immiter les attaques de ses adversaires. Il doit toutefois avoir vu l'attaque avant de pouvoir l'immiter et la force de la réplique est toujours inférieur à celle de l'adversaire. Il ne peut pas non plus copier une attaque qui demande plus de reiatsu que ce qu'il possède. Finalement, malgré le fait que ce soit le parfait reflect des attaques adversaire, la maitrise de ces dernières n'est pas toujours parfaite puisque Sydjee n'est pas habitué à leur utilisation.

Revenir en haut Aller en bas
Orihime inoue

Orihime inoue

Messages : 549
Date d'inscription : 12/04/2009
Age : 25

Caracteristique
Rang: Humaine
Zanpakuto: /

Arrancar #36, Reiyûu Sydjee Empty
MessageSujet: Re: Arrancar #36, Reiyûu Sydjee   Arrancar #36, Reiyûu Sydjee Icon_minitimeVen 3 Sep - 19:13

Et Bien....je n'ai rien a redire. La présentation et nickel =)

Zou validé et go rp ^^

Amuse toi bien parmis nous n_n




_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il y a toujours une lumière d'espoir pour nous protéger de l'inconnu....
Nous naissons tous de la même manière..mais le jour de notre mort chacun d'entre est unique.
Revenir en haut Aller en bas
Toshiro Hitsugaya
Fondateur
Toshiro Hitsugaya

Messages : 609
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 28

Caracteristique
Rang: Capitaine
Zanpakuto: Hyourinmaru

Arrancar #36, Reiyûu Sydjee Empty
MessageSujet: Re: Arrancar #36, Reiyûu Sydjee   Arrancar #36, Reiyûu Sydjee Icon_minitimeSam 4 Sep - 11:55

Presentatin validé

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://bleach-rpg.forumgratuit.ch
Kaname Tôsen

Kaname Tôsen

Messages : 393
Date d'inscription : 14/03/2009
Age : 28

Caracteristique
Rang: Commandant (Las Noches)
Zanpakuto: Suzumushi

Arrancar #36, Reiyûu Sydjee Empty
MessageSujet: Re: Arrancar #36, Reiyûu Sydjee   Arrancar #36, Reiyûu Sydjee Icon_minitimeLun 13 Sep - 18:06

Bienvenu à toi ! Passe de bon moment en notre compagnie ^^ Si tu peux juste " éditer " ta présentation car on voit les codes pour tes images.

Merci de ta compréhension, le Co-Administrateur.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Reiyûu Sydjee

Reiyûu Sydjee

Messages : 32
Date d'inscription : 03/09/2010
Age : 23

Caracteristique
Rang: Arrancar #36
Zanpakuto: "Specchio" (Miroir)

Arrancar #36, Reiyûu Sydjee Empty
MessageSujet: Re: Arrancar #36, Reiyûu Sydjee   Arrancar #36, Reiyûu Sydjee Icon_minitimeLun 13 Sep - 19:13

Ben euh, je ne vois pas de code mois... Est-ce que tu as activé le HTLM dans ton profil? C'est peut-être ça le problème, sinon je verrais ce que je peut faire.
Revenir en haut Aller en bas
Hinamori Momo

Hinamori Momo

Messages : 67
Date d'inscription : 12/09/2010
Age : 24

Caracteristique
Rang: vice-capitaine de la 5ème division
Zanpakuto: Tobiume

Arrancar #36, Reiyûu Sydjee Empty
MessageSujet: Re: Arrancar #36, Reiyûu Sydjee   Arrancar #36, Reiyûu Sydjee Icon_minitimeLun 13 Sep - 19:20

Bienvenue dans ce magnifisisme forum et je pense et souhaites que tu passeras de très bon moment ici Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://bleachrpgactif.forum-actif.net/forum.htm
Kaname Tôsen

Kaname Tôsen

Messages : 393
Date d'inscription : 14/03/2009
Age : 28

Caracteristique
Rang: Commandant (Las Noches)
Zanpakuto: Suzumushi

Arrancar #36, Reiyûu Sydjee Empty
MessageSujet: Re: Arrancar #36, Reiyûu Sydjee   Arrancar #36, Reiyûu Sydjee Icon_minitimeLun 13 Sep - 23:23

Toutes mes excuses Mdr Bien que je côtoie les Forums depuis un moment, je n'avais jamais activer cette option.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Arrancar #36, Reiyûu Sydjee Empty
MessageSujet: Re: Arrancar #36, Reiyûu Sydjee   Arrancar #36, Reiyûu Sydjee Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrancar #36, Reiyûu Sydjee
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach RPG :: Bleach Rpg :: Présentations Validées :: Espadas & Arrancars-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser